mercredi 19 novembre 2014

L'écriture des trois tomes de Myrihandes enfin achevée !



Eh voilà, ce soir je peux enfin vous l'affirmer, avec plaisir et, surtout, une grande émotion : après dix ans de travail et de passion, je viens d'achever aujourd'hui les dernières pages de ma grande saga, à savoir l'épilogue du troisième et dernier tome, un pavé surpassant de loin le précédent, où toutes les intrigues trouvent enfin leur aboutissement !

Je me souviens encore de ces premiers jours lointains où j'ai eu l'idée de l'histoire, alors que j'habitais à Paris, flânant dans ma petite brasserie de quartier à Brochant où j'avais couché sur le papier les noms des principaux personnages et les grandes lignes de l'intrigue. Je n'imaginais pas, à l'époque, que tout cela m'amènerait si loin dans le temps et me procurerait à la fois autant de satisfaction, de doutes et de travail à l'écrire, tant il est vrai que j'ai dû retravailler plusieurs fois le premier tome - publié jadis au Diable Vauvert - et le remanier encore bien après, en profondeur, pour le rendre cohérent avec le style des autres tomes...

A l'aube de la sortie de mon nouveau roman "Aetherna" le 28 janvier prochain aux éditions J'ai lu (un autre grand moment qui signera mon retour en librairie et, je l'espère, sur de nombreux salons !), je voudrais remercier du fond du cœur celles et ceux qui n'ont jamais cessé de croire en moi, à la valeur de cette saga, qui m'ont soutenu et encouragé durant toutes ces années, à la fois dans l'écriture des livres et dans mes projets un peu fous d'adaptation pour le grand écran. 

Ma chérie et mes parents, bien sûr, figurent tout en haut de cette liste. Quant aux autres, je sais qu'ils se reconnaîtront, et j'aurai bientôt l'occasion de partager avec eux la joie de ce grand moment, qui marque un étrange tournant dans ma vie. J'avais commencé cette histoire en novembre 2004, un peu plus d'un an après avoir pris une claque magistrale avec la découverte au cinéma du Seigneur des Anneaux, et je l'achève ce 19 novembre 2014, pile dix ans plus tard, alors que Peter Jackson signe la toute fin de sa retranscription de l'univers de Tolkien. Bien sûr, je ne me compare pas au génie de l'écrivain et du cinéaste. Mais il est étonnant de constater à quel point certaines coïncidences murmurent de drôles de choses, parfois, à nos oreilles...

Cette grande étape est donc passée, même si je dois encore travailler sur les corrections et relectures de rigueur. J'ai mis tout mon cœur, toute mes tripes dans la création de cette saga, avec l'espoir d'offrir à mes lecteurs un véritable hommage à tous ceux qui, parmi eux, croient ou ont envie de croire aux Âmes-Sœurs, aux mystères qui se cachent derrière cette force merveilleuse qui nous relie à un autre, ici ou à l'autre bout du monde...

Je terminerai ces quelques mots en citant ce bon vieil Ecleïes : "nos racines sont toutes nouées autour du même arbre".

Et si le destin le veut - ainsi qu'un nouvel et valeureux éditeur - les nôtres auront l'occasion de se lier à nouveau autour de la légende des Myrihandes !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
INSCRIVEZ-VOUS A LA MAILING LIST ET RECEVEZ UN DE MES EBOOKS EN CADEAU !
Suivez ce lien : http://eepurl.com/bzpUZL
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

mercredi 10 septembre 2014

Promo de rentrée pour l'ebook d'Aetherna !


C'est la semaine pour faire vos petites emplettes : histoire de redonner un peu le sourire malgré la rentrée (adieu la plage, la montagne et tout le toutim !),offrez-vous Aetherna au prix exceptionnel de 0,99 € (au lieu de 2,99€) jusqu'au dimanche 14 septembre !


Aetherna - L'émissaire de l'Au-delà, un thriller surnaturel à découvrir maintenant sous format ebook avant sa sortie papier aux éditions J'ai lu.



Quelques critiques de lecteurs sur la page d'Amazon : 

"J'ai beaucoup aimé l'histoire.Les côtés mi-fantastique et mi-ésotérique, alliés à une écriture sobre, vous emportent. A lire absolument." Bernard CORNEIL

"C'est prenant et délicieusement intemporel. L'auteur ne veut pas épater la galerie, il est au service de son récit à chaque instant. Les personnages sont au centre même de l'intrigue, ils font avancer le scénario et ne sont pas de simples accessoires. L'univers est cohérent et fouillé sans des explications ampoulées qui pourraient perdre le lecteur. Quand on arrive à la dernière page (et on y arrive bien trop vite), on est surpris (en bien) par une fin qui sort des sentiers battus et on se demande quand est-ce qu'on pourra retrouver notre "héros". Le seul véritable problème est simple. "Aetherna" frôle à peine son sujet que l'on imagine tentaculaire. Nul doute qu'une suite permettra de plonger au plus profond des secrets de ce nouveau monde." Yoann PETER

"J'ai aimé l'originalité, le coté mystérieux et la mise en valeur de l'abeille.La fin s'arrête net et nous laisse un peu sur notre faim, j'aurai bien repris un chapitre mais l'auteur nous guide dans la déduction et l'imagination de la suite." Françoise VANHOUTTE

lundi 25 août 2014

Mon interview sur la lettre mensuelle de KDP Amazon




Guilhem Méric, auteur de Ætherna: L'émissaire de l'Au-delà, partage son expérience avec KDP.

« Mon parcours d'artiste, durant quelques années, a été plutôt chaotique. En réalité, je me suis longtemps passionné pour l'illustration, la BD, puis pour la composition musicale (plus de dix ans de ma vie) avant de me lancer véritablement dans l'écriture de romans. Le fil conducteur qui m'a toujours guidé était le besoin viscéral de raconter des histoires. Et après ma découverte de la trilogie du Seigneur des Anneaux en 2004, j'ai eu envie de donner vie à ma propre saga fantastique. Myrihandes, mon premier roman, est né à ce moment-là. Il m'a fallu environ six mois pour bâtir l'univers, et une année complète pour rédiger l'histoire, maintes fois corrigée durant les années qui ont suivi avant d'être finalement publiée en 2010. Ce grand événement a marqué pour moi une première étape : celle d'être officiellement reconnu comme auteur.

« Les débuts ont été laborieux car à la base, je n'étais pas un grand lecteur. Mon truc, c'était davantage la BD, les comics, et je n'avais pas une culture littéraire proprement dite. Je me suis donc lancé dans une longue séance de rattrapage, en dévorant livre sur livre : Tolkien, King, Anne Rice, Graham Masterton, Werber ou encore Pierre Bottero sont devenus un temps mes compagnons de route. J'avais besoin de me nourrir, de m'abreuver à la source de leurs mots. Être écrivain, c'est avant tout lire les autres, être conscient de la poésie, du rythme, de la justesse de chaque phrase. Et c'est un exercice quotidien, une gymnastique de l'esprit que l'on doit sans cesse perfectionner.

« Et puis, hormis ce travail personnel, la grande difficulté est de séduire l'éditeur. De l'approcher sans l'effaroucher. Il faut savoir se vendre, mettre son ego de côté, toquer aux portes, aller sur les salons pour discuter avec eux, faire connaissance avec d'autres auteurs qui ont souvent de bons tuyaux… J'ai dû, en l'occurrence, surmonter ma propre timidité pour m'atteler à la tâche, car il était clair qu'un simple envoi par la Poste ou par mail de mes manuscrits ne suffirait jamais à éveiller l'intérêt d'un éditeur.

 http://www.facebook.com/myrihandes

« Après le refus de mon ancien éditeur de publier les suites de Myrihandes, je me suis retrouvé dans une impasse. J'ai continué d'écrire, les autres tomes bien sûr mais aussi d'autres romans, espérant qu'un nouvel éditeur s'intéresserait à mes manuscrits. Mais rien ne se passait. C'était l'inertie la plus totale, et j'ai entre autre usé beaucoup d'énergie à récupérer mes droits d'édition sur le premier tome de ma saga. L'autoédition s'est présentée à ce moment-là, lorsque, durant le salon du livre de Paris 2014, je suis tombé un peu par hasard sur le speed dating auteurs qu'organisait Amazon. J'ai présenté mon roman Ætherna sans trop y croire, et là surprise ! J'ai été sélectionné, aux côtés de trois autres auteurs, pour une mise en avant exceptionnelle de mon livre. Une chance inespérée pour me remettre le pied à l'étrier et faire enfin vivre ce roman dans la vie des gens.

« J'ai découvert au fil de l'eau le fonctionnement d'Amazon KDP, qui s'est révélé d'une simplicité et d'une efficacité vraiment étonnantes. L'interface est très claire et permet de se tenir informé en temps réel sur l'exploitation du livre, de visualiser sur un graphique la courbe des ventes, des emprunts, des exemplaires gratuits, d'une manière que l'édition classique ne peut évidemment se permettre. Sans compter que l'on touche 70% sur chaque vente, ce qui permet d'avoir un prix net très attractif. De surcroît, il y a la newsletter KDP dont le contenu est souvent intéressant pour mieux appréhender à la fois le travail sur l'écriture et la façon de bien communiquer sur son livre. Dans l'ensemble, on est seul maître à bord, et même si cela exige d'y consacrer une petite heure par jour, cela reste vraiment passionnant.


« La cerise sur le gâteau, pour moi, a été ensuite de me voir proposer un contrat sur ce même livre, qui devrait être publié d'ici la rentrée 2015 aux éditions J'ai lu. Un événement que j'attends avec grande impatience ! Et l'effet est en train de faire boule de neige, puisque ma saga Myrihandes, dont les droits audiovisuels ont fait l'objet d'un contrat d'option aux Etats-Unis, est en bonne voie pour renaître de ses cendres chez un nouvel éditeur.

« Cette expérience avec Ætherna sur KDP se révélant vraiment intéressante, j'envisage de mettre en ligne un autre roman, toujours dans la veine fantastique, mais cette fois sous forme d'épisodes, histoire de tâter le terrain de manière différente et de fidéliser peut-être davantage mes lecteurs. J'aime les défis, les nouvelles technologies, et si celles-ci me donnent plus d'indépendance et de liberté créative, je n'ai qu'un mot à dire : pourquoi pas ? » 

vendredi 11 juillet 2014

Aetherna à l'honneur sur Amazon


Avant d'avoir l'immense plaisir de voir mon nouveau roman publié à la rentrée 2015 aux éditions J'ai lu, je vous informe que l'ebook est à nouveau à l’honneur sur Amazon, à compter de ce vendredi, pour une semaine complète. Une promo été, qui met certains auteurs en avant, avec l'intérêt non négligeable pour les lecteurs de pouvoir acheter le livre à moitié prix.

L'info est par ailleurs relayée sur Unification France, ActuSF et Fana de Fantasy, que je remercie ici au passage !

Je profite de cette brève pour vous inviter à lire cet intéressant papier de Josée Blanchette sur la crise des abeilles, au moins aussi importante que celle, plus économique, dont on nous rabâche les oreilles à longueur de journée. Car sans abeilles, plus d'économie...car plus rien à manger !! Tout cela est bien tourné mais aussi bien documenté. A partager sans modération : To bee or not to bee

jeudi 5 juin 2014

Ætherna bientôt aux éditions J'ai lu !

Une grande nouvelle que je vous réservais depuis un moment, et que j'ai le plaisir de vous annoncer très officiellement aujourd'hui : après sa sortie sous format ebook et son lancement exceptionnel programmé par Amazon.fr, mon roman Ætherna vivra sa vie en librairie dès 2015 aux éditions J'AI LU dans la collection Semi-Poche Imaginaire.

Une renaissance pour moi, après plusieurs années de batailles acharnées, auxquelles certains d'entre vous ont participé, et une consécration de pouvoir le faire dans cette grande et vénérable maison.

Pour vous rappeler de quoi traite l'histoire, voici un petit résumé :


Paris, de nos jours. Exilé de sa province natale, Chayton Parx, 24 ans, est devenu aide-soignant pour se consacrer à l’accompagnement de patients en fin de vie.
Un soir, chez le vieil apiculteur dont il s’occupe, une voix mystérieuse s’adresse à lui à travers le bourdonnement des abeilles. Il apprendra bientôt qu’il est doté d’un pouvoir aussi ancien qu’insoupçonné : celui de forcer les portes de l’Au-delà.
Aidé de Juliet, une jeune junkie au tempérament de feu, de son grand-père Ernest, passionné de sciences occultes, et de Gustus, un pittoresque esprit frappeur, Chayton va devoir se confronter à ses propres démons pour savoir de qui émane cette voix si étrangement familière…


Cette histoire, qui mêle de manière originale thriller, romance et surnaturel, est un véritable hymne à l’amour au-delà de la mort, mais aussi une ode à l’espoir et à la rédemption qui ravira les fans de suspens et de fantastique.


En attendant ce grand moment, Ætherna, version ebook, est toujours à découvrir ici !

Couverture du roman ebook

jeudi 15 mai 2014

Isabelle et le Roi : le livret complet de mon spectacle musical sur Amazon


Oyez, oyez ! Pour l'anniversaire des 10 ans du showcase d'Isabelle et le Roi au Palais des Glaces, voici, disponible aujourd'hui sur Kindle Amazon, le livret de la comédie musicale, dont j'ai signé les paroles & musiques ! 

Enrichi de photos de scène, de liens de téléchargement de 7 titres originaux, d'informations sur les chanteurs, metteurs en scène et différents artistes qui ont collaboré au spectacle...et d'une préface toute neuve que voici :

Je m’en souviens comme si c’était hier : 1998 ou l’année qui a changé ma vie lorsqu’ont résonné pour la première fois sur les ondes les chansons extraites du spectacle de Luc Plamondon et Richard Cocciante : Notre Dame de Paris. Longtemps j’avais cherché, dans la musique que je composais, dans les thèmes des chansons que j’écrivais, le fil conducteur qui me manquait pour vraiment m’épanouir dans cet art qui m’avait choisi. Et la comédie musicale me l’a offert sur un plateau d’argent ! Car enfin, je savais ce que je voulais faire : raconter une histoire au long cours sous la forme d’un spectacle musical.

Le sujet s’est imposé assez vite. Même si j’avais une faiblesse pour la légende d’Excalibur - pour laquelle je ne renonce pas à écrire un jour un spectacle - j’ai tout de suite pensé à l’histoire de cette abbaye Saint-Félix de Montceau, cette église restaurée avec passion par mon père depuis 1970, dont les senteurs de garrigue et les festivals d’été avaient bercé mon enfance et mon adolescence. Un lieu magique, mystérieux à souhait, pour raconter la plus belle des histoires : celle d’Isabelle, une jeune moniale écorchée vive, partagée dans son amour du spirituel et du charnel, que les règles impitoyables de l’Eglise et le machiavélisme d’un évêque corrompu allaient s’efforcer de briser. 

J’ignorais où me mènerait cette folle entreprise dans laquelle j’avais décidé de me lancer, mais la passion et la foi, à l’instar d’Isabelle, me portaient sur leurs ailes infinies. Et cet enthousiasme a fini par gagner bon nombre de personnes, artistes et techniciens, qui ont fait le pari de me suivre dans l’aventure. Une aventure qui nous a conduits à jouer ce grand spectacle de plus de deux heures sur la scène de la dite abbaye, de la scène nationale de Sète, et finalement sur les planches du Palais des Glaces et du Trianon de Paris.


Evidemment, nous attendions tous le miracle. Le succès. Le juste retour pour tous les sacrifices auxquels nous avions consenti, chacun à notre niveau, pour faire de cette comédie musicale le tremplin de toutes nos aspirations, de nos rêves les plus glorieux. Evidemment, nous nous devions de faire ce show, dans l’espoir de nous attirer les faveurs des producteurs de disques et de spectacles de la capitale. Et même si les rêves ont été déchus, même si l’espoir a été douché, tant il est vrai que le monde du spectacle ne fait de cadeau à personne et ne prendra jamais de risques inconsidérés sur une histoire inconnue du grand public, eh bien nous l’avons fait. Nous sommes allés jusqu’au bout. 

Et rien que pour ça, je vous le dis aujourd’hui sans détours : ça en valait le coup.

Et c’est cette fierté, cette gratitude envers toutes celles et tous ceux qui ont cru en moi, en ce spectacle, qui m’a décidé à rédiger le petit livre que vous tenez à présent entre vos mains - ou du moins sur votre liseuse - à l’intérieur duquel vous trouverez bien sûr tous les textes des chansons (accompagnés pour certains d’un lien externe vers le mp3 à télécharger), mais aussi des photos et quelques mots sur les chanteurs, metteurs en scène et autres artistes qui se sont succédé au fil de l’aventure.

Avec mon activité nouvelle de romancier et de scénariste, le temps, hélas, me fait défaut pour relancer ce spectacle, qui gagnerait sans doute à vivre une nouvelle vie sur les scènes de province, délesté de ses improbables ambitions nationales. Le plaisir que j’ai pris à brûler les planches, à partager ces heures et ces heures de répétitions, d’apprentissage du métier de chanteur, de comédien, parmi tous ces artistes de talent, ces amis chers, sont bien plus que d’heureux souvenirs. Ce sont des joyaux. Des perles de vie dont la flamme ne s’éteindra jamais.

Et ma foi, qui nous dit qu’un jour, si le destin s’en mêle, nous ne nous retrouverons pas tous ensemble pour chanter à nouveau et donner du temps à ceux qu’on aime ?

Le lien de la page sur Amazon
Et celui du site web ici.

Diffusez, faites tourner ! C'est tout frais !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
INSCRIVEZ-VOUS A LA MAILING LIST ET RECEVEZ UN DE MES EBOOKS EN CADEAU !
Suivez ce lien : http://eepurl.com/bzpUZL
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

mercredi 30 avril 2014

Un extrait exclusif d'Ætherna

Couverture alternative du livre numérique d'Ætherna


Comme une étrange apparition...

Voilà un extrait exclusif du roman, et sa première couv alternative, rien que pour vos yeux gourmands ! Ceci est un passage relatif aux abeilles et aux pouvoirs qu'elles révèleront par la suite chez Chayton, l'un des deux héros de notre histoire...

Contre la grande fenêtre grouillaient et trépidaient des centaines d'abeilles. Agglutinées les unes aux autres, elles frémissaient de toute la force survoltée de leurs ailes, s'agitant le long des vitres comme des fourmis sur le toit de leur fourmilière.

Comble de l'horreur, Juliet n'avait pas refermé entièrement  la baie : un interstice de quelques centimètres laissait déjà passer quelques grappes d'abeilles.

Mais il y avait pire. Chayton en oublia le combiné du téléphone, qui dégringola de sa main et tomba sans bruit sur le tapis du salon.

Sous ses yeux éberlués, l'essaim se contractait et se dilatait en une chorégraphie ensorcelée. Ses pulsations, peu à peu, dessinèrent les contours d'une forme insolite et effrayante.

Celle d'un visage.

Chayton voulut se convaincre qu'il s'agissait seulement d'une horrible illusion. Son regard, cependant, ne pouvait s'en détacher, hypnotisé par l'effroyable ballet d'insectes. Le visage aux traits mystérieux était inconstant, se modelait puis s'effilochait, révélant tantôt le galbe des lèvres, tantôt le renflement du front ou la rondeur d'une pommette, telle une ombre se reflétant dans les eaux mouvantes d'un marécage.

Le bourdonnement s'intensifia au point de devenir assourdissant. Alors que Chayton plaquait en vain ses mains sur ses oreilles, il lui sembla que la bouche ourlée d'abeilles articulait quelque chose. Quelque chose à son intention. Au sein du vacarme, une modulation s'éleva, se propagea comme un accord de basse.

La chose lui parlait. Emergeant de l'essaim comme la tempête d'une houle, elle tanguait dans ses propres remous, essayant de lui délivrer son message...

A suivre dans le livre, en vente en ce moment sous format Kindle sur Amazon !
(Il est possible de lire l'ebook sans liseuse Kindle, grâce aux applis de lecture gratuites mis à disposition par Amazon. Tous les détails ici)
Page Fan sur Facebook : www.facebook.com/aetherna.leroman

dimanche 20 avril 2014

Promo week end de Pâques : l'ebook d'Ætherna gratuit !

Pour ce dimanche et ce lundi de Pâques, Amazon vous propose de télécharger gratuitement l'ebook d'Ætherna ! Et pour celles et ceux qui ne serait pas encore dotés de liseuse Kindle, il est toujours possible de lire le livre sur Kindle pour Pc, comme je le fais moi-même, faute d'avoir tardé à me mettre à la page (si je puis dire !).

Voilà le lien vers la page du livre.

Et au passage, un petit entretien vidéo de 2 mn sur l'histoire d'Ætherna :


Vos commentaires et critiques sur la page d'Amazon seront bien sûr les bienvenus !

jeudi 10 avril 2014

Ætherna signe mon retour à la lumière...dès le 14 avril !

Couverture du livre numérique d'Ætherna


Sur le Pont des Arts à Paris
Les hasards de la vie, parfois, peuvent donner des coups d'accélérateur inattendus à une carrière. Et je crois bien que c'est exactement ce qui m'est arrivé au cours du Salon du Livre de Paris cette année.

En étudiant les nombreux événements, les conférences et les dédicaces qui devaient s'y dérouler, j'ai vu que KDP Amazon organisait un speed dating auteurs et, sans y prêter une grande importance, je me suis inscrit afin d'y participer. J'ai hésité un moment sur le manuscrit que j'allais défendre et me suis décidé à choisir Ætherna. Un "one shot" qui serait sans doute plus facile à pitcher qu'une saga comme Myrihandes...

Et quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre, en fin de journée, que ma petite prestation avait conquis et que je me retrouvais sélectionné, aux côtés de trois autres auteurs !

Concrètement, cela signifie que le roman numérique d'Ætherna, dès ce lundi 14 avril, va sortir sur la boutique Kindle Amazon et bénéficier d'une exposition exceptionnelle sur la top list du site, et cela durant un mois. Bref, de quoi donner au livre un coup de pouce non négligeable.

Mais ce n'est pas tout. Car Ætherna, d'ici quelques mois, connaîtra aussi une vie sur papier chez un grand éditeur. Et signera mon retour dans le petit monde de l'édition, qui commençait singulièrement à me manquer, comme vous tous, amis lecteurs, me manquez depuis la sortie de mon lointain premier roman !

Je vous annoncerai en temps et en heure le nom de l'éditeur en question et la date officielle de sortie du roman papier. Mais aussi, bientôt, d'autres nouvelles sur mes autres projets, dont le destin va s'accélérer lui aussi grâce à cette formidable rampe de lancement.

Voilà le résumé (correspondant à la 4eme de couverture d'un roman Kindle) d'Ætherna :

Et si les abeilles étaient un pont entre notre monde et le royaume des morts ?

Paris, de nos jours. Exilé de sa province natale, Chayton Parx, 24 ans, est devenu aide-soignant pour se consacrer à l'accompagnement de patients en fin de vie.

Un soir, chez le vieil apiculteur dont il s’occupe, une voix mystérieuse, implorante s’adresse à lui à travers le bourdonnement des abeilles. Il apprendra alors qu’il est doté d’un pouvoir aussi ancien qu’insoupçonné : celui d’ouvrir les portes de l’Au-delà.

Aidé de Juliet, une jeune junky au tempérament de feu, et de son grand-père Ernest, féru de sciences occultes et de culture indienne, Chayton va tout faire pour savoir de qui émane cette voix si étrangement familière…

Le 14 avril dans votre boutique Amazon. Et bientôt chez votre libraire préféré. Soyez au rendez-vous !

Page Fan sur Facebook : www.facebook.com/aetherna.leroman

mardi 18 mars 2014

Myrihandes en passe d'être adaptée aux USA ?


De retour ce mois-ci sur ce blog pour informer celles et ceux qui ne l'auraient pas été via ma page Facebook : après avoir enfin récupérer l'ensemble de mes droits d'édition sur Myrihandes - grâce à l'extraordinaire générosité de mes fans et de mes amis sur Ulule - j'ai également pu aller jusqu'au bout d'un autre challenge, dont le magazine l'Ecran Fantastique s'est fait l'écho en janvier : voici l'article en question !



L'aventure continue donc. Cette force nouvelle m'a aussi décidé, depuis plusieurs mois maintenant, à travailler sur le troisième et dernier tome de la saga, à savoir "Le Lac aux Larmes d'Or", dont j'ai rédigé environ la moitié et espère achever les dernières pages d'ici octobre.

Voici enfin une petite vidéo, enregistrée en février, dans laquelle j'expliquais un peu où j'en suis, sous le soleil du canal de Narbonne, où il faisait encore un peu frais !


Je serai ces prochains jours au salon du livre de Paris, en simple visiteur, s'entend. Pour revoir mes amis auteurs, journalistes, mais aussi quelques amis éditeurs avec lesquels, peut-être, j'aurai un jour ou l'autre le plaisir de travailler.